Le premier manteau

manteau corolle patron vogue 8346

Pièce phare d’un dressing, le manteau mérite qu’on y prête une attention toute particulière ! A l’approche de l’hiver, nous prenons d’ailleurs le temps de l’imaginer, de le rêver pour finalement le choisir avec soin, lui qui nous accompagnera tant de fois braver le froid.

Le choix du manteau

manteau vogue 8346 col châle

Légèrement complexe et infiniment sublime, cette pièce représente également un vrai challenge technique. La première fois, nous prenons notre temps, nous délectant du travail spécifique que demande le lainage et admirant la naissance imminente de ce futur compagnon.

Mais avant cela, il y a l’étape cruciale du choix et les questions infinies qu’elle suscite. Quelle ligne ? Quelle longueur ? Quel col ? Quel lainage ? etc.

manteau vogue 8346

Je me souviens avoir flâné des heures sur internet à la recherche du patron qui répondrait à mes nombreuses attentes. Après un certain temps, j’ai fini par tomber sur ce patron de manteau (Vogue 8346), qui avait tout pour me plaire :

Manteau vogue 8346

  • un grand col châle
  • des découpes princesses
  • une « jupe » évasée / coupe corolle
  • une taille marquée
  • un boutonnage croisé
  • une allure un brin vintage

Du patron à la confection

manteau vogue 8346

Concernant ce patron, je n’ai rien à redire : ses explications étaient limpides et je n’ai rencontré aucune difficulté particulière. La seule modification a été de raccourcir de nombreux centimètres le bas du manteau mais à part cela, je suis conquise par ce modèle que je vais garder bien précieusement.

Le travail du lainage a également été une petite révélation. La netteté des coutures, l’odeur du lainage chaud sous la patte-mouille, le tombé lourd et fluide de cette matière sont autant d’éléments qui me font encore davantage rêver à la confection de mon prochain manteau.

manteau vogue 8346 vintage

Quand la magie opère encore !

Ce manteau a été cousu l’hiver dernier et je crois que je n’ai jamais autant porté une pièce faite-main. Même si cet hiver, mes envies me poussent à espérer trouver le temps d’en réaliser un autre, celui-ci me comble encore totalement.

Sa coupe, son large col châle, sa silhouette féminine et dansante n’en finissent pas de me plaire. Je trouve qu’il me représente bien et techniquement, j’en suis très fière !

Manteau vogue col châle

Et vous, avez-vous sauté le pas du « premier manteau » ?

En attendant de vous lire, je vous souhaite une très belle année, pleine de projets, d’épanouissement, de créativité et de bonheur !

J’en profite également pour vous dire merci pour tous vos petits mots qui me vont toujours droit au coeur 🙂 !

manteau col châle

Publicités