La robe « presque » Chanel

Robe tweed Chanel

Le temps file à une vitesse incroyable ! Pour tout vous dire, je me suis réveillée un matin de décembre en m’apercevant que Noël était dans une petite semaine… Outch !

Moi qui aime tant sentir cette période arriver… Alors pour me consoler, j’ai prévu de porter une robe Chanel, et oui rien que ça !

 Le fameux tweed Chanel

Robe tweed Chanel dos nu

Lorsque je suis tombé sur ce magnifique tweed, j’ai tout de suite su qu’il représentait le graal du tissu pour moi ! Les couleurs, le touché, la texture et la connotation « haute-couture » ne pouvaient que me faire tomber à la renverse. C’était du Chanel, j’en étais certaine et j’avais raison ! Le prix était aussi là pour me le rappeler, évidemment.

Que faire avec une telle merveille ?

Ce graal a rapidement pris place dans ma boite aux trésors pour n’en ressortir que … 2 ans plus tard ! j’y pensais, j’en rêvais mais je ne savais pas, je n’osais pas, j’étais confuse… Bref que faire avec une telle merveille ?

Après des années de réflexion, une évidence s’imposait : ce tissu se suffit à lui même !

Il m’apparaissait de plus en plus nécessaire de lui offrir une coupe sobre, pure et classique.
Robe dos nu Tweed Chanel

Du rêve à la réalité.

Les lignes se précisaient de plus en plus dans ma tête et la nécessité d’en faire une robe aussi. Le problème est qu’après tant de temps à attendre, j’ai tout à coup été prise d’une folle envolée couturesque, il me la fallait maintenant, tout de suite ! Hum hum

C’est ainsi qu’un soir de folie, j’ai coupé puis cousu jusqu’à tard dans la nuit pour enfin l’essayer et… m’en vouloir de façon absolument redoutable !

Robe dos nu tissu chanel

La robe était trop serrée. Je ne sais pas vraiment ce que j’ai fichu mais il m’était impossible de rentrer dedans… De plus, ce tissu s’est révélé être un véritable enfer à coudre, celui-ci s’effilochant au moindre coup de ciseaux alors je ne vous parle même pas de l’utilisation impossible du découvit. J’ai vite compris qu’il aurait fallu thermocoller tout le tissu avant de couper quoique ce soit (comme le font les ateliers Chanel, en fait…) !

Bref, mon ivresse nocturne m’avait fait gâcher ma perle rare, mon trésor haute-couture, mon tissu rêvé…mon précieux !!!

Robe dos nu tissu Chanel

Oui mais NON

Mais NON, il était absolument hors de question que je m’avoue vaincue ! NON, NON et NON ! Et c’était reparti… l’ivresse, la frénésie… Quelle histoire !

J’ai coupé, rajouté des chutes, testé, épinglé, créé un dos nu, essayé encore et encore, et j’ai rafistolé mon rêve luxueux et glamour du mieux que j’ai pu.

Et nous y voilà… A cette robe tellement…et bien… glamour en fait, non ? Imparfaite aussi c’est certain, mais qu’importe, elle est là, mon rêve luxueux aussi alors je préfère oublier ses défauts !

Robe dos nu tweed chanel

Et vous, quels sont vos envies de fin d’année ?

Dans l’attente de vous lire, je vous dis à bientôt 🙂

 

Publicités