Peut-on parfois parler de « fashion therapy » ?

ensemble délicat, matières douceur

Nous entendons souvent parler de déco bien-être, de l’impact des couleurs sur nos humeurs ou encore de design thérapeutique mais que pensons-nous de l’impact positif que pourrait avoir une tenue sur le moral ?

Jupe taille élastique (DIY)

Quand les formes, les couleurs et les matières nous apaisent

Je ne parle pas ici de l’acte d’achat compulsif, soi-disant antidépresseur (pour certains), mais bien de l’influence que pourrait avoir un vêtement (de part son design, ses couleurs ou encore ses matières) sur nos humeurs.

De nos jours, il est courant d’aménager son intérieur en suivant certaines « règles » (basées sur des gammes couleurs et matières particulières ou sur des designs précis), qui promettent un sommeil plus réparateur, un quotidien plus apaisant ou encore un cocon rassurant, cette pratique devient même plutôt commune et banale. Et pour cause, elle semble plutôt bien fonctionner !

De la déco à la garde-robe

Mais alors, si vraiment les couleurs, les formes et les matières ont un impact sur nos états émotifs, en quoi le vêtement, qui rassemble ces trois caractéristiques, ne pourrait-il pas être, lui aussi, thérapeutique ?

DIY la jupe taille élastique

Mon avis et mon expérience me pousserait plutôt à penser que oui, le vêtement peut influencer nos humeurs et ainsi devenir un « outil » anti-morosité et bien-être !

Parfois, lorsque le moral se glisse dans mes chaussettes, je m’aperçois qu’au lieu d’accorder ma tenue à mes pensées (noirs ou noirs), porter un brin de couleurs, oser la légèreté et se glisser dans une petite douceur peut me réconforter de façon assez inattendue.

Le cas de l’ensemble « tout en douceur »

Cet ensemble, tout en délicatesse, fera d’ailleurs certainement partie de ces tenues réconfortantes.

Ensemble délicat et épuré

Le confectionner m’a déjà apporté un réel apaisement. Faire danser mes doigts dans le rose délicat de la jupe ou encore travailler la soie toute douce du top ne pouvait être que reposant.

Très simple à réaliser, l’idée de cet ensemble m’est venue alors que le moral n’était pas forcément là. Je ressentais le besoin d’une « couture plaisir », simple et rapide.

Je souhaitais également un ensemble qui m’envelopperait d’un petit nuage de bien-être et qui aurait le doux pouvoir de me réconforter et de me rendre plus légère les jours un peu moroses…

Ensemble douceur

La réalisation

La jupe « minute », (dont je pense faire un DIY, s’il vous intéresse), se réalise en un rien de temps.

Confectionnée dans ce que je pense être de la flanelle et doublée d’un voile de coton, elle se présente comme une petite douceur légère ou un petit bonbon rose qui ravie la vue comme le toucher 🙂 !

Jupe rose douceur et top en soie naf naf  Haut en soie recycler un foulard

Enfin, le petit top est issu du recyclage d’un joli foulard de soie Naf Naf qui trainait dans mes placards mais que je ne portais jamais et auquel j’ai décidé de donner une seconde vie avec un patron maison.

De part sa légèreté et son joli motif, ce top est également une petite douceur pour la peau comme pour le moral !

haut en soie (foulard Naf Naf)

Et vous, avez-vous vos tenues réconforts ? Pensez-vous possible qu’un vêtement puisse favoriser un état émotif plutôt qu’un autre ?

En attendant de vous lire, je vous dis à bientôt 🙂 !

Jupe et top douceur

 

 

Publicités

La robe café crème et littérature

Robe fourreau inspiration café crème

Avec la fin de l’été, les souvenirs de vacances et les retours à la maison, les inspirations changent un peu et laissent place à la confusion… C’est comme une envie de faire prolonger la saison tout en se remettant doucement dans le tourbillon du quotidien.

Une trêve encore, pendant que la ville recommence tranquillement à s’agiter.

L’inspiration

Alors, je m’imagine assise à la terrasse d’un café, déguster un grand crème, apprécier un bon livre et me sentir encore ailleurs tout en étant là.

Et vraiment j’ignore pourquoi, mais c’est de cette image qu’est née cette robe.

Robe trompe l'oeil épurée

Ses couleurs douces et épurées m’ont sans doute fait penser à celles d’un bon café crème ou d’un beau livre.

Ses matières fluides, texturées et légères doivent certainement me rappeler la saveur de l’été et la mousse onctueuse du café.

Enfin, sa coupe structurée et son décolleté inexistant m’évoquent probablement la « rigidité » du quotidien qui revient.

Détail dos robe fourreau

En fait, je trouve que cette robe représente assez bien cette douce transition que requiert la rentrée : toujours cette sensation d’été, l’esprit encore ailleurs mais un pas vers le retour d’une ville agitée et de ses journées chronométrées.

Hum il faut bien l’avouer, parfois mon esprit part loin… ^^

Robe trompe l'oeil Robe inspiration café crème

La réalisation

Issue d’un patron maison, cette robe prend forme dans deux crêpes différents. Le premier, crémeux et texturé (déjà utilisé ici) est un rêve à coudre et à porter contrairement au second qui, plus fluide et léger, bouge plus facilement durant la couture.

J’ai un vrai coup de cœur pour ce genre de forme « trompe-l’œil » qui laisse penser que la robe est en fait un ensemble. Je trouve également que cette coupe met en valeur la taille et apporte tout de suite une certaine élégance à la silhouette. C’est d’ailleurs une coupe que j’avais déjà essayé et adopté avec cet ensemble là.

Fente dos robe fourreau crème  pompons noirs robe fourreau

Bref un patron que je réutiliserais certainement et tant mieux car le patronage n’était pas de tout repos ! Enfin… arrive-t-il que le patronage soit de tout repos ? ^^

Et vous, dites-moi, que vous inspire la fin de l’été ? 🙂

J’ai hâte de vous lire !

roe trompe l'oeil fourreau